Posters et livre sur le Mont Blanc. Vente en ligne.

Le Tramway du Mont-Blanc

Photos du tramway du Mont-Blanc
Photos du tramway du Mont-Blanc

Carte du parcours du tramway du Mont-BlancLa carte du parcours du tramway du Mont-Blanc
Cliquez pour agrandir

Site officiel du tramway du Mont-Blanc

Le tramway du Mont-Blanc, aussi appelé TMB est un train à crémaillère - le plus haut de France - dont le point de départ se situe au Fayet, à 580 m d'altitude, pour arriver au Nid d'Aigle, à 2380 m.

La longueur de la ligne est de 12,4 km au long desquels se trouvent plusieurs arrêts : Saint-Gervais (792 m), Motivon (1400 m), Col de Voza (1653m) et Bellevue (1794 m). La durée du trajet est de 1 h 15. En hiver, le terminus du TMB se trouve à Bellevue.

Le tramway du Mont-Blanc permet d'atteindre facilement un site de haute montagne depuis lequel on dispose d'une vue exceptionnelle, sur le glacier de Bionnassay dont on domine une partie, sur l'aiguille de Bionnassay et l'aiguille du Goûter.

Le tramway du Mont-Blanc est également un point de départ pour de nombreuses courses en haute montagne : accès aux refuges de Tête Rousse et du Goûter.
Le Nid d'Aigle, terminus du Tramway du Mont Blanc, est considéré comme le départ de la Voie Royale pour atteindre le Mont Blanc.

Un peu au dessus du terminus se trouve un restaurant-refuge, à 2412 m.

Histoire du TMB

L'idée initiale était d'atteindre le sommet du Mont-Blanc !
Au démmarage des travaux, le projet est un peu moins ambitieux et prévoit d'atteindre le sommet de l'aiguille du Goûter.

Le projet est lancé en 1904. Le premier tronçon s'arrêtant au col de Voza est inauguré en 1909, le deuxième tronçon arrivant à Bellevue, en 1911. Les travaux sont arrêtés en 1914 par la première guerre mondiale au niveau du Nid D'aigle. La ligne n'atteindra jamais l'aiguille du Goûter.

En 1956, les motrices vapeur sont remplacées par des motrices électriques.

À propos de ce site / Contact